Qu’on l’accompagne d’un verre de vin rouge, qu’on l’incorpore dans un délicieux dessert ou qu’on le préfère nature, le chocolat noir a le pouvoir de nous sortir de notre quotidien. (Audrey Hepburn trouvait que c’était le meilleur des remontants !) De nos jours, il est même dégusté dans des cours de yoga. Oui, le yoga chocolat existe bel et bien, et s’il est encore méconnu des Canadiens, ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne l’adoptent, croit Tara Good, une guérisseuse reiki et prof de yoga de Toronto. « Le yoga chocolat est actuellement une tendance à Londres, en Angleterre. Il permet de vivre une expérience sensorielle pleine conscience sur notre tapis de yoga. »

Alors que s’amorce la période la plus froide et monotone de l’année, aussi bien trouver des moyens de se remonter le moral (et celui des autres) afin de combattre la grisaille et le facteur vent. Il peut s’agir de prendre enfin le temps d’envoyer un mot de remerciement, d’inviter des amis à une soirée popcorn et cinéma ou d’essayer simplement d’être plus à l’écoute dans la vie de tous les jours.

Tara Good nous dit pourquoi on devrait intégrer du chocolat à notre routine bien-être, s’alimenter en pleine conscience et apprendre à penser d’abord à nous dans les moments de déprime.

Comment peut-on améliorer notre humeur ?

La chose la plus importante à faire lorsqu’on est déprimé, c’est de s’accorder la priorité. Dans ces moments-là, mais aussi à chaque instant. Mettez de côté ce que vous faites pour les autres et soyez présent pour vous-même. Prenez le temps de fermer les yeux, d’inspirer profondément et de réfléchir à ce qui vous ferait du bien. Il s’agit peut-être de quelque chose de simple, comme déguster un morceau de chocolat, ou d’une décision plus importante, comme annuler vos plans pour prendre soin de vous. Suivez cette voix intérieure, concentrez-vous sur ce que vous faites, puis posez-vous la question à nouveau. De quoi ai-je besoin, maintenant ? Fermez les yeux, respirez et voyez ce qui se produit. Le plus grand défi consiste à vous en accorder la permission. Plus vous répéterez cet exercice, plus il vous semblera facile. Allez-y une étape à la fois, en étant conscient que tout ce qu’on possède vraiment, c’est le moment présent. Restez attentif et concentrez-vous autant que possible sur chaque instant, afin de vous libérer du stress d’hier ou des préoccupations de demain. Il s’agit d’une pratique qui requiert de la patience. Vous êtes la seule personne à savoir quels sont vos besoins. Et ceux-ci peuvent changer d’un moment à l’autre, d’un jour à l’autre.

Le chocolat peut-il faire partie d’une routine bien-être ?

Je crois que tout ce qui nous fait sentir bien peut et même devrait en faire partie, à petites doses. Si déguster du chocolat vous fait plaisir, qu’il s’agit d’une véritable expression d’amour de soi et non d’un mécanisme de défense pour anesthésier ou éviter une émotion ou une expérience désagréable, alors vous êtes la seule personne à pouvoir vous accorder ce droit. Dans les traditions chamaniques et de sorcellerie Wicca, on utilisait le cacao cru lors de rites sacrés pour ouvrir les cœurs. On le considérait un peu comme un remède. Même si les propriétés du chocolat ne sont plus perçues de la même façon, sa consommation représente encore, à plusieurs égards, une forme absolue d’amour de soi.

Comment peut-on s’alimenter en pleine conscience ?

En adoptant une pratique de pleine conscience – que ce soit le yoga, la méditation ou des exercices de respiration –, on accède à la part intuitive de soi. Il s’agit d’un effet direct de ces pratiques. En nourrissant cet aspect de vous-même, vous constaterez qu’elle renferme une profonde sagesse et, si vous l’écoutez, vous saurez exactement ce dont vous avez besoin. Si vous appréciez certains aliments, comme le chocolat, c’est parce qu’ils vous apportent quelque chose dont vous avez besoin. En mangeant de façon intuitive, vous serez à l’écoute de vos fringales et les comblerez pour satisfaire vos besoins. Cela deviendra tout naturellement une pratique de pleine conscience qui changera votre perspective sur la nourriture. Et, comme chacun sait, tout est une question de perception.

Pour découvrir comment manger du chocolat en pleine conscience, essayez ce simple exercice de méditation.