Un Maître chocolatier Lindt est un expert hautement qualifié en tout ce qui concerne le chocolat. Avec savoir-faire, dévouement et passion, il élève la confection de chocolats fins au rang de forme d’art. Ann Czaja affirme que devenir Maître chocolatier est une expérience formidable. « C’est ce qui pouvait m’arriver de mieux », confie cette Américaine d’adoption. Elle nous en dit plus sur la profession d’expert ès chocolats.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas

Le quotidien de cette pâtissière-chocolatière professionnelle, qui travaille pour Lindt depuis 13 ans, n’a rien de routinier. Membre de l’équipe de recherche et de développement, elle peut élaborer un nouveau chocolat dans un laboratoire un jour et, le lendemain, faire découvrir les futurs produits et saveurs aux clients et détaillants.

Un grand moment de sa carrière : visiter une exploitation de cacao au Pérou et goûter à des fèves à même leur cosse.

Être passionné, une qualité essentielle

Ce n’est pas en regardant des émissions sur Food Network qu’on parvient à avoir un juste portrait de l’industrie. Ann Czaja croit qu’il vaut mieux aller sur le terrain, parler aux clients et partager sa passion. C’est en travaillant dans les boutiques, directement avec la clientèle, qu’elle se fait une bonne idée de ce qui peut lui plaire.

L’importance d’honorer le chocolat

« C’est mon travail de manger du chocolat tous les jours, et je ne m’en lasse pas ! » Avoir une attitude positive est selon elle essentiel. « Le chocolat est capricieux. Lorsqu’on est de mauvaise humeur, le résultat s’en ressent. » De plus, il vaut mieux investir dans de bons outils de travail, un thermomètre à infrarouge, par exemple, un must si on veut maîtriser des techniques comme le tempérage. « La vie est trop courte pour se contenter de chocolat médiocre », conclut-elle.