De la même manière qu’avec du cabernet-sauvignon ou du champagne, on peut harmoniser rosé et chocolat. En fait, cet accord s’apparente à la géniale combinaison choco-fraises. Copropriétaire et directrice générale du 13th Street Winery, Karen Whitty nous prodigue trois conseils à ne pas oublier.

Sucré + sucré = suret

Équilibrez toujours le taux de sucrosité du chocolat en optant pour un rosé plus sucré. En effet, si un chocolat est plus sucré qu’un rosé sec, celui-ci goûtera suret. Voilà pourquoi le chocolat noir se marie à merveille avec ces types de vins rosés.

Plus la barre est prononcée, plus l’accord est réussi

La barre Lindt Excellence 78 % cacao est une infaillible alliée pour la plupart des rosés, surtout une bouteille de demi-sec – comme le Shiraz Rosé Reserva Casillero del Diablo, le Moscato Rosé Jacob’s Creek ou le Dornfelder Rosé Saale-Unstrut DQW 2016 –, alors que le chocolat fait ressortir les notes de fruits et de baies, tout en adoucissant leurs acidités et tanins respectifs.

Vous pouvez aussi essayer une barre Lindt Excellence 85 % cacao avec des rosés espagnols, composés pour la plupart de cépages grenache ou tempranillo, souvent très fruités, avec des arômes de fraise, de prune et de cerise.

Pimentez la vie avec un verre de mousseux

Un pétillant rosé sec s’harmonise bien avec la barre Lindt Excellence Poivre rose. Par exemple, le Cuvée Rosé Brut 13th Street possède une pointe de sucre qui rehausse les saveurs de toffee et de caramel de cette barre légèrement acidulée. La combinaison entre tanins et texture croquante du chocolat, en plus de son goût subtilement épicé, font ressortir les notes de fraise sauvage et de crème à la framboise du vin, pendant que le poivre rose en rehausse les belles finales de grenade et de poivre.